Forgotten Password

Actualités, Conseils

Le monde du travail est en perpétuelles mutations. S’il y a bien une catégorie de personnes pour qui s’adapter à ces rapides changements demandent un peu de temps, ce sont les personnes en situation de handicap. Cependant, de nos jours, avec le développement du travail en intérim, les personnes en situation de handicap auraient peut-être trouvé là un mode de vie, où « travailler » peut rimer avec « flexibilité » et où ils ne sont pas tout le temps contraints de s’adapter.

Avec un taux de chômage de 18 % (soit un taux deux fois supérieur à la moyenne nationale), les personnes en situation de handicap, peinent à s’insérer dans la vie active. Mais, tout espoir n’est pas perdu pour autant. Le travail en intérim pourrait être leur chance.

TRAVAILLER EN INTÉRIM : LA VRAIE SOLUTION ?

Quand on tape sur Google « handicap et intérim », on est instantanément dirigé vers plusieurs sites d’offres d’emplois ou d’agences d’intérim qui proposent leurs services. Il est vrai que l’intérim a ses avantages, notamment pour les personnes en situation de handicap. En effet, vous êtes flexible dans votre emploi du temps, ce qui signifie que vous pouvez vous organiser comme vous le souhaitez (avec parfois les contraintes que votre santé peut vous imposer). Travailler en intérim, vous permettra aussi de varier vos missions et donc vos tâches, un bon moyen d’élargir vos horizons. Multiplier les missions, vous permet d’acquérir plus d’expérience, ce qui peut vous aider à trouver au final un emploi stable.

Attention tout de même, il y a néanmoins un petit détail à ne pas négliger : la diversité des missions que l’on vous propose peut vous amener à devoir beaucoup bouger. S’il vous est difficile de prendre les transports en commun et que vous ne possédez pas le permis de conduire, la tâche risque de s’avérer complexe…

En ce qui concerne l’organisation de votre travail (son côté pratique), n’hésitez pas à demander lors de l’entretien si vous pouvez bénéficier d’un aménagement de poste, surtout s’il s’agit d’un handicap qui ne se voit pas forcément au premier abord, tel que des problèmes de dos ou encore, des problèmes articulaires, etc…

En tout cas, que ce soit pour l’aménagement de poste ou pour d’autres sujets, évoquer votre handicap lors de votre entretien avec votre futur employeur est primordial.